Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Saint Jeannais

Le Petit Saint Jeannais

Plateforme villageoise participative

L'eau, patrimoine immatériel de l'Humanité

Le mystère du bruit de la goutte d'eau

Faire couler l'eau à son robinet....

Ce geste familier que chacun d'entre nous effectue plusieurs fois par jour est devenu tellement anodin et pourtant !

Il n'est pas aussi loin que cela le temps ou les gens allaient chercher l'eau à la source ou à la fontaine. C'était la corvée d'eau à laquelle il était impossible d'échapper faute de pouvoir boire , faire le repas et se toiletter.... Pour ceux qui ont dépassé la cinquantaine et qui avaient des grand-parents à la campagne, peut-être que le souvenir d'une pompe à bras dans la cour de la ferme faisant un bruit de grincement quand on l'actionne est encore vivace dans les esprits.

Grâce au progrès et à la volonté des villages et communes, la plupart des foyers sont alimentés par le réseau public d'eau potable, au prix de nombreux forages et de milliers de kilomètres de canalisations afin que tous puissent être alimentés.

Aujourd'hui, l'eau est considérée comme le nouvel or blanc. Pourquoi ? En dépit d'une couverture océanique représentant 77,2% de la surface de la Terre et malgré les 1,38 milliards de km3 d'eau disponible seul 2,5 % est de l'eau douce et seulement une infime partie est potable (moins de 1%). Nous sommes toujours plus nombreux à vivre sur Terre, cette ressource naturelle est devenu un enjeu à plusieurs titres:

- elle est à la base de toutes formes de vies et sans elle aucune vie terrestre n'est possible

- la consommation journalière moyenne augmente en raison de l'accès à l'hygiène des pays émergents

- certains pays ou régions en déficit pluviométrique "importe" de l'eau douce de régions ou pays voisins

- l'eau est devenue une valeur boursière (USA, Australie, Angleterre,...)

- les compagnies de distribution d'eau (Suez, Véolia, ...) sont devenues richissime grâce à délégation de service public accordée par la plupart des communes

- 2,3 milliards d'humains n'ont pas un accès régulier à l'eau potable

Je n'ai pas la prétention d"énumérer tous les enjeux mais simplement d'interpeller votre libre arbitre.

Les grands distributeurs d'eau (Véolia, Lyonnaise des eaux, Suez, Saur,...) ont absorbé la quasi totalité des petits distributeurs privés locaux limitant ainsi la concurrence entre eux. Mais le plus important et peut-être le plus dangereux c'est leur volonté de "forcer la main" aux communes qui ont encore la main sur leurs ressources locales et la distribution. 

Malheureusement, partout ou les communes ont délégué la distribution de l'eau potable (et l'assainissement) le prix du M3 a augmenté, parfois très fortement.

L'évolution des services d'eau et d'assainissement en France | Eau ...

Comme l'air que nous respirons l'eau est indispensable à notre vie. Nous devons rester vigilant aux manœuvres souterraines de certains opérateurs et décideurs locaux afin que nos ressources locales ne soient pas siphonnées au profit d'opérateurs privés pour des utilisateurs lambda sans aucune possibilité de contrôler et réguler les prélèvements. Le partage de l'eau est une nécessité pour aider ceux qui n'en ont pas ou peu mais cette mutualisation doit se faire dans le respect de l'indépendance des communes et ce partage doit faire l'objet de débats associant la population aux décisions (votes ou référendum)  avec préalablement une information voir des enquêtes préalables. 

Quand la distribution de l'eau potable et l'assainissement sont confiés à des tiers (régies intercommunales ou opérateurs privés) il est quasiment impossible de revenir en arrière sans une armée d'avocats et sans faire un "gros chèque de sortie".

Attention, vigilance requise !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article